La Haute École Pédagogique Actualités LAISSEZ-VOUS EMPORTER DANS LE SENTIER DES ÉMOTIONS

LAISSEZ-VOUS EMPORTER DANS LE SENTIER DES ÉMOTIONS

sentierEN QUELQUES MOTS ...
En groupe de 4, les étudiants en Bac2 éducateurs spécialisés, ont dû par leur collaboration, mettre au point une oeuvre mêlant les arts plastiques, la musique et l'écriture. Cette réalisation devait traduire une émotion commune au groupe.
Ces oeuvres devaient être finies à la fin de la semaine pour ensuite être exposées dans les couloirs du site de Virton le vendredi sous forme de sentier : le sentier des émotions ...

Ce matin, vendredi 5 février, le site de Virton était en ébullition ... Pour comprendre en quoi consistait cette animation, je me suis laissée prendre au jeu en suivant ces pas et flèches tracés sur le sol. Ce chemin me guidait à travers les couloirs m'invitant à m'arrêter et à contempler de nombreuses œuvres. Plutôt profane en la matière, c'est attentivement que j'ai écouté ces étudiants ô combien fiers de partager leur travail ... Tous me dirent que ces peintures, vidéos, marionnettes, montages ... étaient le reflet d'une émotion qu'ils voulaient mettre en avant et qui les avaient emmenés tout au long de la semaine ... C'est au travers de la colère, de la tristesse, de la joie, du soulagement, de la peur ... que je me suis trouvée imprégnée... Après avoir traversé ce parcours original et captivant, j'ai ensuite rencontré des étudiants qui m'ont livré leurs impressions sur cette semaine intense.


G. Schepens : « J'ai toujours adoré l'art et cette semaine m'a emballée. En effet, elle est très différente de ce que l'on vit au quotidien au sein de l'école. Avec notre groupe et sous mon impulsion, nous avons opté pour la création d'une marionnette et d'un spectacle vivant avec celle que nous avons surnommée Léon. Toute cette semaine, nous nous sommes tournés vers l'excitation ou émotion que nous avons choisie de mettre en avant. Léon devait donc absolument faire part de cet état par le mouvement ; faire vivre une nature morte, tel a été notre défi. Au fur et à mesure, nous avons été étonnés du fait qu'une simple marionnette peut faire part de tellement d'émotions.
Notre spectacle a attiré beaucoup de monde et nous ne pensions pas avoir autant d'échos et de spectateurs.
Enfin, cette semaine m'a réconfortée dans mon choix d'études après des hésitations suite à des échecs dans la session. »

J. Ribeiro : « Cette semaine a été très instructive et forte en émotions. Nous sommes restés toute la semaine en groupes de 4 et l'on a découvert d'autres personnes que l'on ne fait que croiser dans les couloirs, qui sont dans une autre classe.
Pour réaliser ce travail sur les émotions, il a fallu trouver les bons mots et être ouvert à l'autre, le respecter et prendre en compte tous ses apports sans négliger un aspect. Le résultat final étant le fruit de ce travail d'équipe.
En trois mots, je dirais que cette semaine a été joyeuse, intensive et nous en ressortons très fiers. »

J. Godfroid : « Tous, nous nous lancions dans l'inconnu. Peu d'informations avaient filtré et nous avions des difficultés à nous projeter sur cette future semaine. Même avant d'entamer la semaine, de nombreuses émotions nous parcouraient telles que l'angoisse, le stress, la peur, ...
Il faut aussi savoir qu'après un stage de 7 semaines, c'est compliqué de revenir à l'école et de réinvestir les cours car la dynamique est toute autre.
Le premier jour, nous avons dû nous présenter de diverses manières en petits groupes, ce qui nous a permis de nous lancer dans l'activité. On s'est posé et avons nous-mêmes créé notre charte de travail ou cadre dans lequel nous voulions nous exprimer librement. Nous avons voulu une charte qui n'était pas uniquement composée d'interdits mais aussi de comportements positifs.
En fait, la liberté a été le maitre mot de la semaine tant au niveau des horaires, du choix des émotions, du lieu de l'exposition, .... Cette exposition est donc le fruit de notre investissement, et nous sommes très fiers de ce que l'on a pu vous montrer ou faire passer.
En conclusion, je dirais que cette semaine a permis de créer, renforcer les liens tant au niveau de la 2ème année éducateur, qu'au niveau des autres années qui venaient observer nos œuvres.
L'entraide et rester solidaire, en travaillant dans la même direction, sont des valeurs fortes de l'éducateur. »

E. Tournay : « Au départ, j'appréhende le travail en groupe car c'est un exercice difficile surtout pour une activité si intense. C'est grâce au groupe que nous pouvons nous surpasser, aller de l'avant et surtout s'inspirer de l'autre. Cependant, nous avons pu constater les failles, désaccords que peuvent ressentir une équipe et une semaine nous a semblé trop courte pour découvrir les difficultés à surmonter. Ceci dit, nous avons créé une œuvre qui est le fruit de tous et qui me rend joyeuse.
Personnellement, j'ai l'impression de m'être ouverte, d'avoir pu montrer qui je suis sans avoir peur du regard de l'autre et donc oui, je me sens plus moi, plus épanouie. Beaucoup de barrières sont tombées.
Ma conclusion serait : nous sommes tous différents mais en s'écoutant, on arrive à travailler ensemble ! »

 

 

Prochains évènements

Nous contacter

Plateau de Mageroux
B-6760 Virton
Téléphone : +32 (0)63 57 82 53
Fax : +32 (0)63 57 02 65
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.