La Haute École Pédagogique Actualités Nao, le robot humanoïde qui nous veut du bien

Nao, le robot humanoïde qui nous veut du bien

Les robots humanoïdes font leur entrée dans l'approche des troubles du spectre autistique (TSA).

Photo du robot NAO en pleine actionLe trouble du spectre autistique (TSA) touche de plus en plus de personnes dans le monde. Bien que les études sur ce trouble soient nombreuses, il est encore difficile aujourd’hui d’en déterminer les causes exactes. Le TSA ne se soigne pas encore, mais un accompagnement approprié permet d’en atténuer les symptômes. Depuis peu, un nouveau type d'approche a fait son apparition : l’utilisation des robots humanoïdes.

Des résultats prometteurs

Le recours aux robots avec des personnes présentant un TSA n’en est qu’à ses balbutiements, et les études scientifiques sur les résultats de cette pratique sont encore rares. Néanmoins, des institutions et associations ont déjà introduit Nao dans leur pratique professionnelle, et les premières constatations sont très prometteuses. C’est le cas de l’association Ensemble pour Aurélien et Jason qui est venue présenter son travail avec Nao aux étudiants de dernière année « éducateur spécialisé ». La psychologue de l’association emploie Nao dans des exercices de reconnaissance des émotions, de développement du schéma corporel, de discrimination des couleurs et encore dans bien d’autres domaines. Les possibilités avec Nao sont extrêmement variées.

 Un robot pour remplacer le travail des éducateurs ?

Il ne faut pas s'y tromper ! Malgré ses traits humanoïdes sympathiques, Nao n’est qu’une machine qui exécute ce que l’éducateur a programmé. Sans éducateur à ses côtés, Nao ne peut être utilisé. L’éducateur reste aux côtés du bénéficiaire pour le guider dans ses interactions avec le robot. Il n’est donc pas question ici de remplacer l’accompagnement humain mais bien d’ajouter un outil supplémentaire à la mallette du professionnel. En outre, Nao ne peut être utilisé en permanence : il perdrait vite la très forte attractivité qu’il provoque auprès du public porteur de TSA s’il était employé tous les jours !

Une formation pour maîtriser l’outil

Soucieux d’offrir une formation à la pointe des avancées technologiques, les enseignants de la Haute École Robert Schuman ont décidé de mener un projet pilote en collaboration avec le Cégep de Valleyfield au Québec et la Haute École en Hainaut. Ce projet, qui durera 2 ans, permettra d’étudier les avantages de ce robot et de transmettre aux étudiants en « éducateur spécialisé » les bases essentielles pour l’utilisation d’un tel robot dans leur pratique professionnelle.

Un nouveau partenariat riche pour la formation d'éducateur spécialisé

Dans le cadre de ce projet, la Haute École Robert Schuman a établi un partenariat avec Alter&Go autisme, le Service d’aide à l’intégration de la Province du Luxembourg. Les étudiants concevront des interventions avec Nao qui seront ensuite proposés aux usagers d’Alter&Go. Ce partenariat ouvre la voie à de nouvelles opportunités. Il permettra aux étudiants d’ancrer leur pratique dans la réalité et offrira aux enfants et adolescents TSA de la Province l’opportunité de bénéficier d’un accompagnement innovant.

Soucieux d’offrir une formation à la pointe des avancées technologiques, les enseignants de la Haute École Robert Schuman ont décidé de mener un projet pilote en collaboration avec le Cégep de Valleyfield au Québec et la Haute École en Hainaut. Ce projet, qui durera 2 ans, permettra d’étudier les avantages de ce robot et de transmettre aux étudiants en « éducateur spécialisé » les bases essentielles pour l’utilisation d’un tel robot dans leur pratique professionnelle.

Prochains évènements

Nous contacter

Plateau de Mageroux
B-6760 Virton
Téléphone : +32 (0)63 57 82 53
Fax : +32 (0)63 57 02 65
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.