Une heure de code avec la HERS

Le projet Hour of code

Photo d'élèves de primaire en train d'apprendre à développer

Lancé aux Etats-Unis par Barack Obama, le projet Hour of code a pour objectif de sensibiliser le grand public à la programmation informatique. Sans doute trop occupé à la frontière mexicaine, le nouveau président n’a pas encore supprimé le projet de son prédécesseur. Et c’est très bien, car à ce jour plus de 350 millions d’élèves dans plus de 180 pays ont pu profiter gratuitement de différents didacticiels conçus au pays de l’Oncle Sam.

Ce projet ludique est pensé pour démontrer que n’importe qui peut apprendre la programmation. De nombreux tutoriels de plusieurs niveaux ont été mis au point. Ceux-ci fonctionnent sur les navigateurs modernes, les tablettes et les smartphones. Ils sont en outre actualisés chaque année, ce qui permet aux élèves de retrouver régulièrement de nouveaux contenus sur le site dédié.

Booster les capacités de nos étudiants

À la HERS, nous avons choisi d’adapter cette introduction à la programmation aux élèves du secondaire inférieur. Notre opération vise d’abord à améliorer les compétences en communication de nos étudiants. Ils apprennent ainsi à adapter leur vocabulaire à leur interlocuteur, quel qu'il soit, et développent leur capacité à présenter une solution devant un public avec un support adéquat. Ils apprennent aussi à exploiter un document technique en français et en anglais, chose qu'ils seront amenés à faire régulièrement dans le cadre de leur travail.

En pratique, quinze étudiants de notre section informatique de gestion parcourent pour le moment différentes écoles de la province afin d’initier les élèves à cette programmation. Leur mission : expliquer, à l’aide d’un PowerPoint, le fonctionnement du programme et aider les élèves en cas de difficultés.

Le deuxième objectif de cette activité est de faire connaître davantage notre section et ainsi donner envie aux élèves d’entreprendre des études dans cette voie.

Des premières expériences concluantes

Depuis la mise en place du projet, les établissements de la province ont répondu favorablement à nos sollicitations. Et après trois ans d’expérience, on peut dire que notre projet suscite de plus en plus l'intérêt auprès des jeunes.

Photo des élèves de primaire qui posent avec leur diplôme de codeurLa semaine dernière, nous avons présenté une première série d'animations dans un nouvel établissement de la région, où l'enseignante en informatique a accueilli notre projet avec beaucoup d'enthousiasme. Elle nous fait part de son ressenti après l’activité. 

« Cette expérience s’est avérée très enrichissante pour toutes les parties prenantes. Mes élèves ont été très attentifs et la plupart ont pris du plaisir dans cette heure de code. Les étudiants de la HERS se sont relayés pour présenter et surtout pour voyager entre les élèves, et ça, c'est vraiment un gros avantage. Seule avec ce genre d'activité, je n'aurai pas obtenu le même résultat. Le dernier niveau du code a permis aux élèves d'être créatifs, c'est bien pensé ! Un support papier a été fourni pour une continuité dans leurs notes de cours et grande surprise, les élèves ont été "diplômés". Certains élèves ont même continué leur code en salle d’études, et semblent avoir pris goût à la programmation. »

Cette activité accessible à tous les élèves – pas seulement à ceux inscrits en section informatique – rencontre les objectifs pédagogiques poursuivis à la HERS, tout en apportant un support de choix aux professeurs de l’enseignement secondaire.

Même si il faudra un peu de temps avant de mesurer l’impact de l’opération sur nos inscriptions en informatique de gestion, voici déjà une belle opération Win-Win, à poursuivre le plus longtemps possible.

En savoir plus ? Consultez le site web Hour code.

Siège administratif

Rue Fontaine aux Mûres, 13b
B-6800 Libramont

Newsletter HERS

Découvre les news, les activités et les bons tuyaux de la HERS.

logo enseignement

Tous droits réservés © Haute École Robert Schuman

logo pall

Recherche