Migrants : et si demain c'était nous ?

Du 27 janvier au 21 février 2020, la HERS expose des œuvres artistiques qui mettent en lumière la réalité migratoire. Une expo... itinérante.

Photo d'une œuvre d'art - bocalEt si demain, nous devions fuir une situation catastrophique, comment vivrions-nous les choses ?  Cette question peut sembler lointaine, et pourtant elle ne l'est pas. Il y a quelques décennies seulement, lors de la seconde guerre mondiale, l'invasion de l'Europe centrale par l'armée allemande a poussé nos grands-parents à migrer vers le sud de la France. Et aujourd'hui, les bouleversements climatiques et l'évolution de la situation géopolitique mondiale pourraient fort bien nous forcer à chercher refuge ailleurs.

À l'occasion de la Journée internationale des migrants, qui avait lieu le 18 décembre 2019, la COLUXAM a monté une collection inédite d'œuvres artistiques. L'objectif est de nous aider à mieux comprendre les enjeux derrière ces flux migratoires et la réalité quotidienne des migrants.

En particulier, la COLUXAM, tient à nous rappeler qu’il y a toujours des décès en mer, même si on ferme les yeux. Elle nous rappelle que ce sont des êtres humains et des familles qui perdent la vie dans cette périlleuse traversée. La COLUXAM entend susciter la réflexion et l’éveil citoyen, car nous sommes responsables et complices de la mort de ces personnes par notre indifférence.

Une exposition destinée... à migrer

Partenaire de l'action de sensibilisation, la HERS expose ces œuvres durant quatre semaines, et ce dès ce lundi 27 janvier. Cette exposition est ouverte à toutes et tous, et accessible au sein des locaux :

  • semaine du 27 janvier : campus d’Arlon
  • semaine du 3 février : siège administratif - Printemps
  • semaine du 10 février : campus Libramont
  • semaine du 17 février : campus de Virton

Composition de l’Installation

  • 4 panneaux informatifs
    • Bilan de la situation et routes migratoires ;
    • Raisons poussant les migrants à entreprendre ce voyage périlleux ;
    • Réponses politiques à la situation ;
    • Solidarité citoyenne et revendications
  • Un panneau « Qui sont-ils ? », retraçant 4 parcours migratoires.
  • Quatre « bocaux » illustrant les décès en Méditerranée et la force de la solidarité.
  • Un « carnet de bord » pour permettre à tout un chacun de livrer son ressenti et ses revendications.

Que vous soyez interne à la HERS ou non, nous vous invitons à venir découvrir cette exposition sur nos différentes implantations.

***

La COLUXAM (Coordination Luxembourgeoise Asile Migration) a vu le jour en 2008. Aujourd’hui, elle réunit une vingtaine d’associations, de mouvements d’éducation permanente, d’organisations non-gouvernementales, … qui militent pour défendre une politique migratoire plus respectueuse des droits humains.

La COLUXAM s’est donné pour but de défendre le droit de toute personne migrante, quel que soit son statut, à être accueillie et à vivre où elle le souhaite en toute dignité.

logo enseignement

Tous droits réservés © Haute École Robert Schuman

logo pall

Recherche