Ingénieur Industriel

Être moteur de l'évolution de la société

Un master qui ouvre tous les horizons

Devenir Ingénieur industriel en Construction ou en Mécatronique, c’est s’assurer un avenir radieux. Les entreprises en recherchent dans de très nombreux domaines.

Grâce à cette demande, les ingénieurs bénéficient d’une mobilité professionnelle peu courante dans d’autres secteurs. L’intégration européenne permet d’étendre l’horizon à tout le continent, voire au-delà.

Toutes les fonctions sont accessibles à l’ingénieur diplômé : la production, la recherche et le développement technologique. Mais il y a aussi la vente, le management, la maintenance industrielle, la gestion de la qualité et les bureaux d’études ou de conseils.

Les ingénieurs mettent en œuvre des technologies de pointe et guident des équipes au cœur de la production industrielle.

Pourquoi étudier à la HERS • Témoignage

Thibaut Weykmans rend hommage à ses camarades de promotion -toutes sections confondues- et aux enseignants de la HERS.

thibaut-weyckmans-hers-ingenieur-industriel-arlon.jpg
Image

Une formation à tous les aspects du métier

Accrédité EUR-ACE par la Cti, le Master Ingénieur industriel de la Haute École Robert Schuman est une formation multidisciplinaire qui comporte deux optionsConstruction et mécatronique.

Durant le premier cycle de bachelier (3 ans), l’étudiant acquiert les connaissances scientifiques et apprend à résoudre les problèmes complexes auxquels sont confrontés les ingénieurs. Il découvre les cours techniques et le monde de l’industrie à travers un stage en immersion.

Durant le cycle de master (2 ans), le futur ingénieur choisit son orientation, acquiert les connaissances relatives à l’état de l’art et aborde des problèmes techniques, scientifiques et organisationnels. Il recherche des solutions en alliant technique, innovation et créativité. L’enseignement privilégie le développement d’une culture orientée vers le rôle social, environnemental et économique assumé par l’ingénieur dans la société.

Des visites d’entreprises et l’organisation de modules de cours et d’ateliers formatifs animés par des experts issus du monde du travail complètent cette formation tournée vers l’avenir.

Le saviez-vous ?

Suivre des études d'Ingénieur industriel est aussi possible lorsque l'on est demandeur d'emploi. Chaque année, le FOREM détermine la liste des études qui préparent à une profession pour laquelle il existe une pénurie significative de main d'œuvre. Sous certaines conditions, suivre de telles études peut vous permettre, pendant une durée limitée, d'obtenir une dispense de disponibilité sur le marché de l'emploi.

L’ingénieur en Construction Bois/Béton/Acier maîtrise les différentes techniques constructives du bois, du béton et de l’acier, tant dans les projets de bâtiment que de génie civil : ponts, ouvrages d’art, voiries, etc.

Il maîtrise la partie énergétique dans les bâtiments et les conçoit en anticipant les normes énergétiques et les enjeux environnementaux de demain (zéro carbone, zéro énergie).

Au terme de sa formation, l’étudiant deviendra un ingénieur polyvalent capable de :

  • lire, comprendre et exploiter un plan d’architecte ;
  • concevoir et réaliser des bâtiments à l’aide des technologies 4.0 ;
  • dimensionner des éléments structuraux de bâtiments ou de génie civil ;
  • effectuer ou prescrire des essais sur des échantillons de matériaux ou sol, et analyser les résultats ;
  • dimensionner et maintenir les installations techniques d’un bâtiment en optimisant sa performance énergétique ;
  • calculer des structures mixant les différents systèmes constructifs bois, ainsi que béton et acier ;
  • choisir des essences de bois adaptées aux techniques constructives mises en œuvre ;
  • participer à des projets transversaux grâce à sa maîtrise du BIM ;
  • Concevoir et calculer les voiries et réseaux divers (égouttage, distribution d’eau…) ;
  • rédiger des documents d’exécution (plans et cahiers des charges types CCTB et Qualiroutes) ;
  • maîtriser les outils de levé topographique et exploiter les résultats obtenus ;
  • planifier les tâches à exécuter dans le cadre d’un chantier et les gérer (lean management…) ;
  • réaliser la gestion financière d’un chantier. 

L’ingénieur mécatronique manie à la fois la mécanique, l’électronique, l’automatisme et l’informatique embarquée afin de concevoir, mettre en œuvre, tester et améliorer des systèmes dans différents secteurs tels que l’automobile, l’aéronautique, l’industrie, la télécommunication, les bâtiments connectés, etc.

Au terme de sa formation, l’étudiant deviendra un ingénieur pluridisciplinaire capable de :

  • concevoir, réaliser et maintenir des systèmes automatisés ou systèmes embarqués rapides, autonomes et connectés ;
  • concevoir des pièces mécaniques répondant à des exigences strictes ;
  • concevoir de nouveaux processus de production avec notamment l’utilisation de robots et d’autres technologies de pointe ;
  • inventer des produits ou des machines aux performances améliorées ;
  • imaginer une chaîne de production munie de capteurs intelligents et intégrants les concepts de l’industrie 4.0 ;
  • intégrer dans ses projets les enjeux environnementaux grâce à son expertise des énergies renouvelables, des technologies hybrides et électriques, et optimiser des processus afin de réaliser des économies d’énergies ;
  • améliorer les performances, la qualité et la sécurité des équipements et des processus industriels notamment en utilisant les concepts du lean management et du Six Sigma ;
  • conseiller et superviser les équipes de fabrication, de mise en œuvre ou de maintenance de ses projets.

Pas besoin d’avoir fait les maths fortes pour devenir ingénieur, pour autant qu'on ait le goût du travail et l’envie de réussir.

La force de cette école, c'est le climat de camaraderie et d’entraide qui règne entre les étudiants.

Les enseignants sont proches des élèves et nous poussent à adopter la démarche scientifique indispensable à notre futur travail.

Les points forts de la formation

Une formation de proximité

La formation a lieu à Arlon, en Province de Luxembourg.

Un métier à forte attractivité

Partenaires de la formation, les entreprises ont hâte de te rencontrer.

Des séminaires spécialisés

Tu apprendras des meilleurs experts du secteur.

Un taux de mise à l'emploi de 100 %

Tous nos étudiants trouvent un emploi à l'issue de la formation.

Des profs compétents et enthousiastes

Tous pratiquent ou ont pratiqué un métier technique.

Des méthodes actives et novatrices

Elles suivent en permanence l'évolution du secteur.

Une recherche scientifique active

Nos enseignants sont à la pointe de l'innovation.

Une large palette de lieux de stage

Il y a toujours une entreprise qui comblera tes aspirations.

Qualité et engagements pédagogiques

La formation fait l'objet d'un suivi au niveau de la qualité. Pour consulter ce plan qualité, clique sur le bouton de gauche ci-dessous.
Pour plus d'informations, consulte la page Qualité à la HERS.

Chaque cours fait l'objet d'un engagement pédagogique spécifique.

Pour consulter ces engagements, clique sur le bouton de droite ci-dessous. Celui-ci t'emmène sur la page du programme des cours. Clique ensuite sur le code d'un cours, et tu arrives sur la page des engagements pédagogiques.

À l'issue de ses études, l'ingénieur industriel peut contribuer à l'innovation dans les secteurs suivants :

  • la mécanique,
  • l’électrotechnique,
  • l’électronique,
  • la chimie,
  • le secteur alimentaire,
  • l'industrie aérospatiale,
  • l’aéronautique,
  • les télécoms,
  • les technologies de l’information,
  • l’informatique (hardware et software),
  • l’environnement,
  • la santé,
  • le transport et
  • les infrastructures.

L’ingénieur industriel participe à la résolution des grands défis technologiques et environnementaux de demain. Il recherche les solutions technologiques aux problèmes sociétaux modernes tels que réchauffement climatique, la santé, la mobilité et l’énergie.

Il gère aussi bien la conception que la production industrielle. Choisir d’être ingénieur, c’est choisir d’être acteur de l’évolution de notre société.

Au terme de ses études, l’ingénieur industriel peut…

  • occuper des fonctions dans la production : ingénieur de production, responsable qualité, chef de projet... ;
  • devenir ingénieur en bureau d’études ;
  • devenir conducteur de chantiers ;
  • occuper une fonction dans le technico-commercial ;
  • exercer le métier d’enseignant ;
  • occuper des fonctions dans la gestion de l’entreprise ;
  • entreprendre une recherche ;
  • poursuivre ses études grâce aux passerelles possibles, différentes selon les finalités (sciences physiques, sciences spatiales, ingénieur civil, sciences et gestion de l’environnement…).

Contact

Les cours sont organisés par le secrétariat du département Technique, située sur le Campus d'Arlon.

Secrétariat Département Technique

Chemin de Weyler, 2
B-6700 Arlon

  • dummy+32 (0)63 23 00 00

  • dummy+32 (0) 63 22 08 90

  • dummySecrétariat Technique

Carte d'accès au Campus de Libramont

Logo Interreg GR BRIDGE en blanc     logo enseignement   

Tous droits réservés © Haute École Robert Schuman

logo pall

Recherche