Histoire de la HERS

Des racines profondes en Province de Luxembourg

Un riche passé, source d'inspiration pour l'avenir

Pour s'élever vers le ciel, l'arbre doit d'abord puiser dans ses profondes racines.

Des destins convergents

La Haute École Robert Schuman résulte de la fusion des trois institutions d’enseignement supérieur organisées par la Communauté française en Province de Luxembourg belge.

Cette fusion date de 1995, année de la mise en place du décret qui organise l’enseignement supérieur hors université en Belgique francophone.

Avant cette date, coexistaient les institutions suivantes :

  • L’École normale de Virton, elle-même fruit de la fusion en 1985 entre l’école normale pour jeunes filles d’Arlon et l’école normale de Virton ;
  • L’École d’ingénieurs industriels d’Arlon, issue en 1977 de l’école d’ingénieurs techniciens d’Arlon créée en 1952 ;
  • L’École supérieure paramédicale de Libramont.

Les dates-clés

Master en Gestion de Chantiers

LA HERS crée le Master en Gestion de chantier spécialisé en construction durable à Arlon.

2011

2009

Construction Bois

LA HERS crée le Bachelier en Construction avec spécialisation en Technologie du Bois à Libramont.

Bachelier en Chimie

La HERS crée le Bachelier en Chimie.

2004

2004

Réforme Ingénieurs industriels

La formation de Master en Ingénieur industriel passe à 5 ans.

Naissance de la HERS

L'École supérieure paramédicale de Libramont, L'ISI d'Arlon et l'École normale de Virton fusionnent.

1995

1988

Les infirmières graduées à Libramont

Depuis 1988, les études d'infirmières sont passées au niveau graduat, et sont organisées en 3 ans.

Fusion des Instituteurs de Virton et d'Arlon

L'École normale de l’État de Virton et l’École normale pour jeunes filles d’Arlon fusionnent.

1987

1985

Graduat en comptabilité - Libramont

Le graduat en Comptabilité voit le jour à l'Institut Technique supérieur de Libramont.

École normale de Virton

La première génération de diplômés de l’École normale de Virton est fêtée sur le nouveau campus de Mageroux, lieu où la catégorie pédagogique est toujours installée.

1985

1984

Formation des Instituteurs

La formation des instituteurs passe de 2 à 3 ans.

L'École d'Ingénieurs industriels d'Arlon

L'École d'Ingénieurs techniciens d'Arlon devient l'École d'Ingénieurs industriels d'Arlon.

1977

1971

Des éducateurs à Virton

L'École de Virton ouvre une section d’Éducateurs.

L’organisation conjointe des quatre formations actuelles date de cette période : Agrégé de l’enseignement secondaire, Éducateur spécialisé, Instituteur primaire, Instituteur préscolaire.

Des psychopédagogues à Virton

La section psychopédagogique constituée de 2 années d’études après les humanités est instaurée. 

1970

1967

L'Institut Technique à Libramont

L'Institut Technique supérieur de l'État est transféré à Libramont. L'école a deux implantations : Jemelle et Libramont, siège administratif.

À Libramont, on trouve les études d'infirmières brevetées, les graduats en kinésithérapie, logopédie et secrétariat.

Un Institut Technique à Saint-Mard

L'Institut Technique supérieur de l'État est créé à Saint-Mard. 

1965

1961

Des Instituteurs et des Régents

Les étudiants de l’École normale obtiennent un certificat d’humanités en même temps qu’un diplôme d’instituteur. La même année, une Section Normale Moyenne assurant la formation de régents voit le jour. Comme c’est le cas pour la formation d’instituteur, il s’agit à cette époque d’une formation de 2 ans.

École d'Ingénieurs techniciens à Arlon

La première École d'Ingénieurs techniciens voit le jour à Arlon.

1952

5 octobre 1920

Réouverture de l'École normale de Virton

Fermée en 1889, l'École normale de Virton rouvre ses portes.

Fermeture de l'École normale de Virton

Le nombre d’établissements formant les instituteurs est limité à 13 par arrêté royal et le restera jusqu’à la 1e guerre mondiale. L’École normale de Virton, dont la population scolaire était pourtant florissante, doit fermer ses portes.

1889

1860

Section normale primaire indépendante

À Virton, la Section Normale Primaire de l’École moyenne devient indépendante.

Section normale primaire

À Virton, les cours normaux deviennent la Section Normale Primaire de l’École moyenne.

1850

1843

École primaire supérieure du Gvt

Le Collège communal devient l’École Primaire Supérieure du Gouvernement. Les cours normaux y deviennent permanents.

Les premiers cours "normaux"

Les cours de la formation d’instituteur qu’on appelle « cours normaux » sont annexés à ce qui était à l’époque l’École primaire communale (Collège communal des Récollets). Ils sont dans un premier temps temporaires et organisés du 1er mai au 31 juillet.

1838

27 décembre 1837

Naissance de l'École normale de Virton

Les membres du Conseil communal de Virton fondent une École normale dans leur ville.

Administration centrale

Rue Fontaine aux Mûres, 13b
B-6800 Libramont

Newsletter HERS

Découvre les news, les activités et les bons tuyaux de la HERS.

logo enseignement

Tous droits réservés © Haute École Robert Schuman

logo pall

Recherche